AARo | 49 Logements Collectifs |Lyon 5|

49 Logements Collectifs |Lyon 5|

LYON 5
Logements collectifs

Le 5e arrondissement de Lyon se développe depuis la Saône, à l’est, jusqu’aux limites de Tassin la Demi-Lune, plus à l’ouest. Entre les deux, le « plateau » où se situe le projet, recèle des zones urbaines contrastées, ayant comme point commun un caractère résidentiel fortement végétalisé et aéré.
Le terrain, partiellement classé en Espace Boisé Classé est issu du démembrement généralisé d’une grande propriété bourgeoise, comme beaucoup de parcelles
de ce quartier du 5e arrondissement.
Le projet se compose de quatre bâtiments distincts, implantés volontairement en périphérie de l’espace végétal classé afin de mettre en valeur cet ensemble remarquable, et le faire participer pleinement à la composition et au fonctionnement général du projet : utilisé comme un parc naturel, commun à l’ensemble de la propriété, il reste un espace d’agrément destiné aux logements et à leurs habitants, l’image de marque de cet ensemble.
Le but du projet est de créer une relation étroite entre le bâti et le végétal, à travers les matériaux utilisés, les vues, les cadrages et les espaces extérieurs.

La hauteur des bâtiments (variant entre deux et quatre niveaux), ne dépasse pas le vélum général de la végétation environnante ; l’utilisation du bois en habillage extérieur associé à une polychromie minimale et une volumétrie simple ; la décomposition de l’ensemble de l’opération en quatre « pavillons » distincts; sont autant de facteurs permettant de ne pas imposer l’architecture à son environnement mais de la faire participer à sa mise en valeur.

Une attention particulière a été apportée à l’orientation des bâtiments dont les volumes ne présentent pas de murs pignon. Le développement de quatre véritables
façades, augmente les possibilités d’ouvertures, de cadrage et d’orientation, minimisant les vues directes sur les bâtiments voisins, au profit d’ouvertures vers
les espaces dégagées et non privatifs.
Les circulations intérieures communes aux logements sont éclairées naturellement : comme les cheminements piétons extérieurs, elles bénéficient d’une vue sur le Parc, fil conducteur et élément générateur du projet…